PROJET D’APPUI AUX ELECTIONS: Le SPONG rend visite aux partenaires de mise en œuvre

PROJET D’APPUI AUX ELECTIONS: Le SPONG rend visite aux partenaires de mise en œuvre

Du mardi 17 au jeudi 19 novembre 2015, le Coordonnateur du Secrétariat Permanent des ONG (SPONG) et le chargé de programme ont entamé une visite de terrain auprès des partenaires de mise en œuvre du Projet d’Appui aux Elections (PAE) au Burkina Faso dans les communes de Zitenga (Région du Plateau Central), Korsimoro et Kaya (Région du Centre-nord). Cette mission vise à s’assurer du bon déroulement des activités mises en œuvre sur le terrain. Cultiver la paix avant, pendant et après les élections, motiver les familles pour des votes massifs, c’est le défi que le SPONG et ses partenaires de mise en œuvre entendent relever dans quarante (40) communes du Burkina Faso. Le travail terrain dans les régions du Plateau central et du Centre-nord est confié aux ONG APIL, ATAD et ASMADE. D’où cette mission de suivi des activités sur le terrain par le SPONG.

La mission du SPONG a été conduite par le Coordonnateur du SPONG, M. sylvestre TIEMTORE. Il a échangé avec les partenaires de mise en œuvre du projet, les autorités décentralisées et les leaders d’opinion des communes de Zitenga, de Korsimoro et de Kaya. Le Coordonnateur du SPONG a exhorté les leaders d’opinion et les hommes à accompagner les mères-conseillères pour la bonne marche du processus électoral au Burkina Faso.

Par ailleurs, il a encouragé les mères-conseillères à redoubler d’ardeur dans la mise en œuvre de leurs activités de terrain. Ces dernières consistent à sensibiliser leurs populations à éviter tout propos susceptible de mettre à mal la paix et la cohésion sociale avant, pendant et après les élections en cours dans notre pays. Et le cas échéant, elles seront chargées de le rapporter au SPONG à travers des outils mis à leur disposition pour que des mesures soient prises pour éviter des surprises désagréables.

Dans toutes les communes visitées, les mères-conseillères ont apprécié cette mission de suivi du SPONG. La responsable des femmes de la commune de Kaya (Région du Centre-nord), Madame Ouédraogo Marie, salue cette mission de suivi du PAE. « C’est une initiative fort louable d’associer les femmes dans le processus électoral en cours dans notre pays. Nous sommes convaincues que nos actions de sensibilisation contribueront à perpétuer la paix et la cohésion sociale dans notre pays. Nous sommes soucieuses qu’aucun développement n’est possible sans la paix sociale », a-t-elle déclaré. Quant à la représentante de la délégation spéciale de la commune rurale de Korsimoro, Madame Nigan/Yé Kadidia, est venue encourager les mères conseillères de sa commune dans la mise en œuvre de leur activité en vue de préserver la paix et la cohésion sociale.

Karambiri Mohamed, Stagiaire en communication SPONG

]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *