LE SPONG CÉLÈBRE SA DEUXIÈME DÉCORATION

LE SPONG CÉLÈBRE SA DEUXIÈME DÉCORATION

Le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) a été élevé au grade d’Officier de l’ordre du mérite burkinabè le 8 décembre 2014, à l’occasion du 54e anniversaire de l’indépendance du Burkina. Une distinction qui a été célébrée entre la plateforme et ses membres et partenaires à l’occasion d’une sobre cérémonie, le 18 décembre 2014.

Surprise et fierté. Ce sont les premiers sentiments de Yongo Nignan, Président  du Conseil d’administration (PCA) du SPONG lorsqu’il  a appris l’honneur qui a été fait à la plateforme.

  Il a fait ces confidences devant les membres et les partenaires du SPONG, réunis dans l’après-midi de ce jeudi pour célébrer la médaille d’officier de l’ordre du mérite burkinabè, décernée à la plateforme par la nation.

Yongo Nignan  a dédié d’abord cette décoration aux devanciers qui ont travaillé au SPONG, puis à l’ensemble des membres et partenaires. Et ensuite à la coordination de la plateforme, dont il a reconnu le dynamisme et l’engagement.

[caption id="attachment_1315" align="alignnone" width="800"]Petite trêve avant de repartir sur le terrain des défis Petite trêve avant de repartir sur le terrain des défis[/caption]

Un défi. Passé l’heure des réjouissances, le PCA a invité à se projeter dans l’avenir. « C’est un défi qui nous est lancé », estime Yongo  Nignan. « Il nous faut nous mobiliser pour les années à venir », a-t-il appelé.

En attendant, honneur a été fait  à la décoration par des réjouissances  marquées de prestations d’artistes.

Créé en 1974, le SPONG est le premier collectif des ONG et Associations de développement œuvrant au Burkina Faso. Le réseau regroupe a cet effet, des ONG et associations de développement nationales et internationales, des fondations, des centres de recherche et de formation, des mouvements de jeunes, et des réseaux thématiques.

Ouvert à toutes les structures de cette nature, il se veut un cadre de concertation permettant à celles –ci de se connaître, d’agir sur le terrain avec plus de cohérence et aller ensemble en dialogue avec l’Etat et les partenaires.

Sa vision, « une société civile burkinabé forte et dynamique, travaillant en synergie pour influencer les politiques publiques en vue d’une société juste, équitable et démocratique

 En 2004, il a été élevé au rang de chevalier de l’ordre du mérite burkinabè.

Abdou ZOURE
Burkina24
]]>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *