Economie sociale et solidaire

Elaboration du PNDES : « La société civile n’a pas été impliquée » (Pierre Aimé Ouédraogo)

< ![CDATA[[caption id="attachment_1562" align="aligncenter" width="800"]Elaboration du PNDES : « La société civile n’a pas été impliquée » (Pierre Aimé Ouédraogo) Elaboration du PNDES : « La société civile n’a pas été impliquée » (Pierre Aimé Ouédraogo)[/caption]
Le Plan national de développement économique et social (PNDES) remplace bientôt la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD). La société civile burkinabè, ayant participé notamment au pilotage de la SCADD à travers une troïka, se prépare du 16 au 17 juin 2016 à Ouagadougou pour apporter sa contribution aux assises nationales du PNDES prévues du 20 au 21 juin 2016. Cette troïka de la société civile est composée du SPONG (Secrétariat permanent des ONG), du CDCAP (Centre d’analyse et de suivi citoyen des politiques publiques) et du CNOSC (Conseil national des Organisations de la société civile).
Continue reading

LE SPONG RÉFLÉCHIT SUR L’ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU BURKINA

< ![CDATA[

Les 20 et 21 avril 2016, le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) était en atelier de réflexion et plaidoyer à Ouagadougou. A la clôture des travaux ce jeudi 21 avril 2016, les 21 organisations actives dans le domaine réunies, ont présenté les conclusions pour définir les bases de création d’un environnement favorable aux entreprises économiques sociales et solidaires au Burkina. Continue reading

Le groupe thématique ESS du SPONG à la quête de bonnes pratiques en matière d’Economie sociale et solidaire !

< ![CDATA[

Depuis ce matin dans les locaux du SPONG, une formation sur l’Economie Sociale et Solidaire et ce durant 3 jours, les 29-30 et 1er Octobre 2014. Organisée par le groupe thématique du SPONG et pilotée par l’organisation Non Gouvernementale Alliance Technique d’Assistance au Développement ATAD, Cette formation entend renforcer les connaissances et compétences des participants sur l’Economie Sociale et Solidaire. Continue reading

Economie sociale et solidaire: Le SPONG veut promouvoir une autre manière d’entreprendre

Mettre en œuvre des actions de développement conciliant objectifs d’utilité sociale et viabilité économique. C’est ce que veut promouvoir le Secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG). Les membres du groupe thématique Economie sociale et solidaire (ESS) étaient en atelier ce jeudi 25 juillet, afin d’adopter un plan d’action triennal à cet effet.

Une vue des membres du groupe thématique en atelier. Ph.B24

Une vue des membres du groupe thématique en atelier. Ph.B24

 L’économie sociale et solidaire est l’une des thématiques développées par le SPONG. A travers son plan d’action triennal, son groupe thématique Economie sociale et solidaire, créé en avril 2013, se donne pour objectif de développer les compétences de ses membres afin de promouvoir l’ESS au niveau des organisations de la société civile et des autres acteurs du développement.

 Élaboré par un groupe restreint mis en place lors du lancement du groupe, et discuté au sein de tout le groupe thématique, le plan d’action repose sur des activités essentiellement d’information, de renforcement de capacités et de plaidoyer. A l’horizon 2015, le groupe a l’ambition de contribuer à créer au Burkina Faso un environnement favorable à la pratique de l’ESS.

 Même si elle reste encore peu connue par une grande partie des acteurs du développement au Burkina Faso, il ne s’agit pas d’un concept si nouveau. C’est même une pratique qui devait exister au sein des organisations de la société civile. Selon Mme Cissé/Sissoko Aïcha de l’Association Pag la Yiri de Zabré, membre du groupe restreint qui a élaboré le plan d’action, les principes de l’ESS, « c’est ce que chaque organisation de la société civile devait mettre en œuvre dans l’exécution de ses activités: voir le monde autrement et ne pas réaliser ses activités dans le seul cadre de l’économie capitaliste où le profit est au centre ».

Mme Cissé/Sissoko Aicha, membre du groupe thématique. Ph.B24

Mme Cissé/Sissoko Aicha, membre du groupe thématique. Ph.B24

 La thématique revêt une importance capitale pour les organisations de la société civile burkinabè, en ce qu’elle est gage d’une véritable vie associative et démocratique. « En principe toute association qui se crée et qui mène des activités, devait s’inspirer des principes de l’économie sociale et solidaire, notamment tout ce qui est règles démocratiques, de gestion transparente« , a expliqué M. Christian LEGAY de l’ONG Autre Terre – Burkina, et membre du Conseil d’administration du SPONG.

Chef de file de ce groupe thématique, Autre Terre est une ONG active sur le thème de l’économie sociale et la coopération au développement, et qui partage son action entre le Nord et le Sud. L’ONG est membre du SPONG et entend jouer un rôle important au sein du collectif pour l’appropriation du concept d’ESS par les organisations de la société civile burkinabè.

 Ont pris part également à cette rencontre, un représentant du Laboratoire d’économie publique, sociale et solidaire de l’Université de Ouagadougou et le nouveau président du Réseau national de la promotion de l’économie sociale et solidaire, Monsieur Mahama Sawadogo. Signe que pour atteindre son objectif, le groupe est conscient que la mobilisation des acteurs doit être au cœur de ses actions.

Justin YARGA

pour Burkina 24

]]>