La protection sociale, un investissement pour la croissance économique et le développement humain durable

Le forum des acteurs de la protection sociale au Burkina s’est tenu du 7 au 8 juin 2012 à Ouagadougou. Sous l’égide du secrétariat permanent des ONG (SPONG), ce forum, regroupant une soixantaine de participants du secteur public, des partenaires techniques et financiers et des organisations de la société civile (OSC) actives dans le secteur de la protection sociale, a clairement formulé la nécessité de fédérer les efforts des OSC pour une contribution efficace au document cadre du programme national de protection sociale (PNPS).

La Protection sociale ne doit pas être l’apanage de l’Etat seul quand bien même celui-ci a le leadership des politiques publiques. L’une des conclusions phares à laquelle sont parvenues les OSC réunies par le SPONG autour du 1er forum des acteurs de la Protection sociale, du 7 au 8 juin 2012 à Ouagadougou. En effet, en vue de la session de validation de la Politique nationale de protection sociale, prévue pour les 13 et 14 juin prochain, les OSC se devaient d’harmoniser leurs points de vue et de partager leurs expériences sur les meilleures pratiques en matière de protection sociale pour une contribution efficace au document cadre de ce programme.

Pour se faire,  au cours des travaux, les participants ont eu droit à trois communications portant sur des thèmes différents. A l’issue des travaux, les participants ont conclu que la Protection sociale ne doit pas être l’apanage de l’Etat seul quand bien même celui-ci a le leadership des politiques publiques, que la contribution des OSC est nécessaire à l’amélioration du document cadre du PNPS et qu’il est donc nécessaire que les OSC agissant dans le domaine, fédèrent leurs énergies.

Pour la mise en oeuvre de ces conclusions, les participants ont convenu de la mise en place d’un groupe de travail pour réfléchir sur la politique nationale de protection et son plan d’action en vue de formuler une position commune de la société civile assortie de contributions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.