Engagement de la société civile pour l’accès à la vaccination pour tous, les OSC guinéenne et tchadienne en route pour le Burkina Faso

Du 23 au 25 juin 2013, le SPONG accueille des représentants des plateformes nationales focales de la République de Guinée, le Club des Amis du Monde et de la République du Tchad ; l’Association Interdiocésaine de Lutte contre le Sida.
Cette visite de travail et d’échange d’expériences s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de leur projet de soutien à l’implication et à la participation de la société civile à la Plateforme de Financement des Systèmes de Santé soutenus par l’Alliance Mondiale pour la Vaccination et l’Immunisation (GAVI) à travers le Catholic Relief Services (CRS).
A cette mission, les trois plateformes nationales focales visent le renforcement de leurs capacités en matière d’engagement de la société civile dans les systèmes de santé.
Pendant ces 72 Heures ; ils partageront leurs expériences pratiques, documents, succès et difficultés respectives en vue de trouver des alternatives.
Ces hôtes du SPONG rencontreront également des institutions, partenaires et organisations de la société civile engagés dans le secteur de la santé en général et dans la vaccination en particulier au Burkina Faso.
En rappel, c’est à l’atelier du 28 janvier au 15 février 2013, organisé à Kampala en Ouganda par le CRS au profit des responsables de toutes les structures nationales focales impliquées dans le projet à travers le monde que le Tchad et la Guinée sont tombés sous le charme de l’expérience burkinabé.
Parmi ces trois pays, le Burkina Faso est en effet dans sa deuxième année de mise en œuvre du projet. Au cours de l’année 2012, la structure nationale focale du Burkina Faso a réalisé un certains nombres d’activités qui ont permis d’engranger quelques résultats notables à ce jour.
Roukiattou Ouédraogo, chargée de communication et de plaidoyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.