Souveraineté alimentaire et lutte contre la faim

La mise en œuvre du Programme National du Secteur Rural: La société rurale veut déterminer son rôle !

Atelier de définition du Rôle des acteurs de la société civile dans la mise en oeuvre du PNSR

Une quarantaine d’organisations de la société civile se sont réunies en atelier ce matin 5Juin 2014 et ce jusqu’au 6juin 2014 dans la salle de conférence  du SPONG. Initié par le SPONG en collaboration avec le Secrétariat Permanent de la Coordination des politiques sectorielles agricole SP/CPSA, cet atelier a pour objectif de définir le rôle des acteurs de la société civile dans la mise en œuvre du Programme National du Secteur Rural, PNSR. Continuer la lecture

2014 : Année Internationale de l’Agriculture Familiale

L’Année Internationale de l’Agriculture Familiale 2014 est une initiative promue par le Forum Rural Mondial et soutenue par plus de 360 ​​organisations de la société civile et de femmes et d´hommes agriculteurs.
Sa célébration dans le monde entier, declarée par l’Assemblée Générale de l’ONU, vise à devenir un outil pour promouvoir des politiques actives en faveur du développement durable des systèmes agricoles de l’Agriculture Familiale, paysanne, indigène, cooperative et de la pêche artisanale.
Tout cela dans la perspective de lutter efficacement contre la pauvreté et la faim et de la recherche d’un milieu rural fondée sur le respect de l’environnement et la biodiversité.
L’objectif fondamental est de promouvoir la contribution de l’Agriculture Familiale et de l’agriculture à petite échelle à l’éradication de la faim et à la réduction de la pauvreté rurale.
Objectifs immédiats :
1. Sensibiliser le public à l’égard de l’Agriculture Familiale et de la pêche artisanale en général.
2. Identifier, promouvoir et/ou fournir un soutien technique aux politiques et mesures spécifiques à l’échelle mondiale, régionale, nationale et communautaire, afin d’assurer le développement durable de l’Agriculture Familiale et de la pêche artisanale.
3. Renforcer le dialogue et la coopération internationale sur l’Agriculture Familiale et la pêche artisanale, en facilitant le rapprochement des organismes publics et privés et les partenariats entre les différents acteurs intéressés.

La campagne Cultivons s’invite au FESPACO

Le Fespaco (Festival Panafricain du cinéma de Ouagadougou) démarre la semaine prochaine (23 février au 03 mars)…et la campagne CULTIVONS ne sera pas en reste !
En effet, la campagne CULTIVONS en Afrique de l’Ouest a lancé un concours vidéo ‘’Génération sans FAIM’ en décembre dernier www.generationsansfaim.com.
Ce concours, organisé en partenariat avec le FESPACO, des organisations paysannes et pastoralistes, consiste à inviter des jeunes africains et du monde entier à réaliser une courte vidéo (90 secondes à 3 minutes) sur les enjeux de la sécurité alimentaire.
L’objectif de ce concours vidéo est de sensibiliser le public africain sur les causes des crises alimentaires et les réponses nécessaires, mais surtout d’interpeller les gouvernements africains et les bailleurs sur la nécessité d’en finir avec le cycle vicieux de la faim en Afrique.
Une quarantaine de vidéos de divers genres (fiction, animation, dessin animé,…) et de divers continents. 37 vidéos ont été postées sur le site officiel du concours. Ces vidéos ont fait l’objet de vote des internautes et sur la base des scores obtenus, les 20 meilleures vidéos ont été soumis à l’appréciation du jury composé de :Gaston KABORE cinéaste, Etalon d’or de Yennenga 1997, Guy Désiré YAMEOGO, cinéaste, Chargé de communication du Fespaco, Ismaël Lô (Sénégal), artiste-musicien et acteur, Lami PHILIPS (Nigéria), artiste-musicienne, ambassadrice Oxfam et de 2 représentants de la campagne CULTIVONS (APESS et ROPPA).
Les auteurs des trois meilleures vidéos désignées par le jury gagneront une participation tous frais payés au 23e FESPACO. En outre, ils seront récompensés au cours d’une soirée de remise de prix à laquelle participeront les partenaires de la campagne et la presse.
En parallèle au concours vidéo, l’équipe de la campagne , pendant le FESPACO, organisera une série d’activités en lien avec la justice alimentaire en attaché.
Un stand CULTIVONS sera implanté au MICA pour sensibiliser le public sur les enjeux de la sécurité alimentaire et les inviter à nous rejoindre dans les campagnes qu’OXFAM mène avec ses partenaires.
Nous vous invitons à participer massivement aux activités dont le programme est attaché.

Source Oxfam

Programme national du secteur rural : la société civile veut s’imprégner des modalités de mise en oeuvre

Le Secrétariat permanent des Organisations non gouvernementales (SPONG) en collaboration avec ses partenaires et l’appui technique et financier du Gouvernement a organisé un atelier d’information et d’appropriation du Programme national du secteur rural (PNSR), les 20 et 21 juin 2013 à Ouagadougou.

« Favoriser une meilleure compréhension du Programme national du secteur rural (PNSR) et son appropriation par les Organisations non gouvernementales et associations de développement œuvrant dans les 13 régions ». Tel est l’objectif de cet atelier.

Pour le représentant de la société civile au comité d’orientation et de pilotage du Programme national du secteur rural (PNSR), Alfred. Y. Sawadogo, le PNSR est l’un des meilleurs programmes que le gouvernement n’ait jamais élaboré.

Il est essentiellement basé, à l’en croire, sur le développement des exploitations familiales à modernité. « Il s’agit, durant le présent atelier, de nous imprégner entre autres du contenu de ce programme et de ses modalités de mise en œuvre et de proposer des modalités de notre implication dans son opérationnalisation et le suivi… », a confié M. Sawadogo.

Accéder aux ressources publiques est, selon lui, une logique si l’on veut que la société civile aille jusqu’au bout de sa participation et contribue de manière qualificative à la mise en œuvre et au suivi du PNSR pour accompagner les efforts du gouvernement. Il reste convaincu qu’à travers des échanges « fructueux », l’atelier ne sera pas un de plus mais une opportunité pour le PSNR de s’engager dans la voie de sa mise en œuvre avec toutes les pertinences requises.

Le Programme national du secteur rural (PNSR) est le cadre d’opérationnalisation de la stratégie de développement rural et de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable(SCADD) pour la période 2011 – 2015. A cet effet, il traduit la volonté du gouvernement de se doter d’un cadre unique de planification et de mise en œuvre de l’action publique en matière de développement rural. Adopté le 24 octobre 2012 par le gouvernement, le PNSR sera aussi le cadre de mise en œuvre du Programme détaillé de développement de l’agriculture africaine(PDDAA), de la politique agricole de la Communauté économique de l’Afrique de l’Ouest (ECOWAP/CEDEAO) et de la politique commune de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (PAU).

Aissata Bangré
Windpuyré Rachidiatou Badini
(Stagiaire) Sidwaya

Gestion des terres: le programme TerrAfrica mobilise la société civile d’Afrique subsaharienne

terrafrica-osc

À l’initiative du Secrétariat permanent des organisations de la société civile (SPONG), la société civile de l’Afrique subsaharienne se concerte sur sa contribution au programme de gestion durable des terres. Un atelier régional, ouvert ce vendredi dans la capitale burkinabé, réunit à cet effet les représentants d’organisation de la société civile de l’Afrique francophone subsaharienne, actives sur les thématiques de la gestion des terres et du changement climatique. Continuer la lecture

Nouvelles de Christian Children’s Fund of Canada (CCFC) Burkina (newletter Juillet-août-septembre 2011)

Les mois passés ont été particulièrement intenses à CCFC Burkina, avec la multiplicité des activités réalisées. Au nombre des principaux acquis, il y a eu notamment l’étude sur la prise en charge psychoaffective des enfants parrainés commanditée par CCFC et qui a été achevée en Juin, il y a eu aussi la participation à la célébration de la journée de l’enfant africain et enfin CCFC a procédé à la distribution de volailles, de caprins, de matériel scolaires et d’hygiènes à des enfants parrainés.

Il nous parait particulièrement important de souligner le travail en réseau que mène CCFC avec d’autres ONG sœurs, ce qui a permis de réaliser un certain nombre d’activités dont la publication d’une déclaration à l’occasion de la journée de l’enfant africain et l’organisation d’une visite au Ministère de l’Action Sociale et de la Solidarité nationale.

Télécharger toute la Newsletter ici